Centre canadien de l'agrément

Glossaire

A

accessibilité

Les installations et les services de l'organisme sont facilement accessibles, ne gênent pas la participation ou la mobilité des personnes handicapées et sont faciles à aborder, à joindre ou à utiliser. La participation des personnes desservies est habilitée grâce à l'attention portée à l'emplacement, aux heures d'ouverture, aux lieux et environnements, aux soutiens pratiques (comme les billets d'autobus et les soins aux enfants) et sociaux/culturels, et la rapidité du service.

accessible

Voir accessibilité 

adapté à la jeunesse

Tel qu'utilisé dans le module Normes spécifiques aux services - Santé mentale des enfants et des jeunes, des stratégies sont mises en place pour créer un environnement ouvert et accueillant qui encourage l'engagement des adolescents et des jeunes adultes, en tenant compte du niveau où ils sont situés dans leur développement. Cela peut prendre plusieurs différentes formes, comme par exemple, un adolescent ou un jeune adulte peut agir à titre de coprésident du conseil d'une structure de gouvernance ou d'un comité, des documents écrits peuvent être distribués rapidement et dans un langage facile à comprendre, des possibilités de conversations informelles et des heures de réunions souples pour convenir aux divers horaires.

adulte allié

Tel qu'utilisé dans les Normes de santé mentale des enfants et des jeunes du CCA, une personne qui a atteint l'âge de la majorité est assignée par l'organisme pour soutenir et travailler auprès des jeunes, et défendre leurs droits.

agent de la protection de la vie privée

Tel qu'utilisé dans le module Normes organisationnelles du CCA, une personne nommée par l'organisme afin de résoudre les questions ou les plaintes concernant la façon dont les renseignements personnels sont ou ont été traités.

amélioration de la qualité

Tel qu'utilisé dans le module Normes organisationnelles du CCA, le module Normes soins de santé primaires axés sur la communauté et le module Normes des services en santé mentale communautaire et en toxicomanie du CCA, une série d'activités structurées dans un organisme visant à rehausser la qualité des services et des programmes, qui peuvent ensuite être appliquées à divers autres aspects de l'exploitation, par exemple, les ressources humaines et les procédures financières. 

La qualité a plusieurs dimensions mais en ce qui concerne les services, les besoins des personnes desservies devraient être satisfaits de façon efficace, pour maximiser les résultats. Le processus comprend un cycle de cueillette des données, de révision et d'analyse pour ensuite prendre des mesures pour apporter les améliorations nécessaires. Les activités d'amélioration de la qualité peuvent être effectuées au niveau du service, d'un programme ou d'un département, ou au niveau de tout l'organisme, et comprennent entre autres une vaste gamme d'activités, comme des sondages sur la satisfaction des consommateurs ou de la communauté ou des vérifications de dossiers.

application des connaissances

Tel qu'utilisé dans le module Normes Connaissances et apprentissage - Santé mentale des enfants et des jeunes, un processus actif et participatif, où les renseignements pertinents sont rendus disponibles et les préférences et les besoins individuels sont pris en considération, et sont utilisés par les décideurs pour les mettre en application dans la pratique, la planification et l'élaboration des politiques.

Apports nutritionnels de référence de Santé Canada

Tel qu'utilisé dans le module Services sociaux et de soutien communautaire du CCA, Santé Canada recommande un ensemble de valeurs nutritionnelles destinées à des populations en bonne santé qui peuvent servir à l'évaluation nutritionnelle et à la planification de l'alimentation.

Adapté de Apports nutritionnels de référence de Santé Canada, http://www.hc-sc.gc.ca/fn-an/nutrition/reference/index-fra.php

apprentissage continu

Tel qu'utilisé dans le module Normes organisationnelles du CCA, un type d'apprentissage informel qui a lieu de façon continue au sein de l'organisme, au moyen de discussions, d'observations et d'enquêtes.

associé(e) clinique

Voir Programme d’aide aux employés (PAE)

Autochtone

Les termes indigène, autochtone, Premières Nations, Inuit et Métis sont parfois utilisés de façon interchangeable. Les derniers termes (Premières Nations, Inuit et Métis) font référence à des peuples spécifiques, tandis que les termes indigène et autochtone sont utilisés pour inclure universellement les non colonisateurs. Bien qu’il y ait de nombreux débats à savoir si le terme approprié est autochtone ou indigène, le terme autochtone a un sens légal qui provient de son utilisation à l’article 35 de la constitution canadienne, et inclut les peuples des Premières Nations, des Inuit et des Métis. Les normes du CCA utilisent généralement le terme autochtone, sauf pour faire référence à certains concepts largement désignés comme « indigène » dans le contexte international (par exemple, sécurisation culturelle indigène et compétence culturelle indigène).

B

Back to top

bilan comparatif des médicaments

Tel qu'utilisé dans le module Normes soins de santé primaires axés sur la communauté et le module Normes des services en santé mentale communautaire et en toxicomanie du CCA, un processus de gestion médicale obligatoire dans le cadre duquel les fournisseurs de soins de santé travaillent avec les clients, les familles et d'autres fournisseurs de soins de santé, pour s'assurer que les renseignements exacts et complets sont communiqués uniformément à chaque point de transition des soins, pour permettre aux personnes qui prescrivent les médicaments de prendre les décisions les plus appropriées pour le client. Cela comprend un examen complet de tous les médicaments d'ordonnance et des médicaments en vente libre que prend le client pour s'assurer que les médicaments qui sont ajoutés, modifiés ou interrompus sont examinés soigneusement.

Adapté de L'Institut pour l'utilisation sécuritaire des médicaments du Canada (ISMP Canada), http://www.ismp-canada.org/fr/index.html

C

Back to top

Cadres de travail pour la guérison holistique et le mieux-être des autochtones

voir la personne comme étant intégrée au sein de sa famille, de sa communauté et de sa nation, tel qu’exprimé dans l’énoncé de vision de la Stratégie de ressourcement pour le mieux-être des autochtones de l’Ontario : « La conception autochtone de la santé est qualifiée de holistique parce qu’elle favorise l’harmonisation des aspects physiques, mentaux, affectifs, spirituels et culturels de la vie. La conscience de soi favorise une vision de mieux-être qui produit un équilibre du corps, de la pensée et de l’esprit tout au long du continuum de soins. »

capacité

La capacité et le potentiel d'une personne, d'un organisme ou d'une communauté à prospérer et à accomplir avec succès un objectif ou une activité.

capacité communautaire

Voir capacité

capacité organisationnelle

Voir capacité

client

Voir clients/ personnes desservies

collecte de fonds éthique

Les pratiques utilisées pour demander un soutien monétaire doivent préconiser la transparence financière, la responsabilité et le traitement équitable des donateurs et du public.

Adapté de Imagine Canada, http://www.imaginecanada.ca/files/www/fr/ethicalcode/ec_guide_2011_fr.pdf

comité spécial

Voir jeunes dans le processus de gouvernance    

communauté

Une entité géographique, un groupe ou des groupes qui partagent les mêmes attributs ou intérêts.

 

Considérée dans les normes CCA comme distinctive et définie par le peuple autochtone dans le contexte local (plus large que les définitions juridiques restrictives que l’on trouve dans la constitution canadienne). Une « communauté » inclut par exemple, mais non exclusivement, les membres des Premières Nations vivant dans des réserves, les bandes des Premières Nations n’ayant pas de terres, les Inuit, les Métis, les communautés d’autochtones non inscrits et vivant en milieu urbain.

communautés desservies

La ou les communautés pour lesquelles ou avec lesquelles l'organisme fournit ou s'efforce de fournir des services ou des programmes.

Compétence culturelle

Voir diversité

Compétence culturelle autochtone

connaissances, sensibilisation et aptitudes qui contribuent à créer un environnement de service sécurisant au point de vue culturel – dépourvu de racisme et de stéréotypes, et où les personnes autochtones sont traitées avec empathie, dignité et respect. 

Présenté par l’agence de service de santé publique de la Colombie-Britannique (voir ci-dessous) comme ayant les connaissances, la sensibilisation et les aptitudes nécessaires pour travailler de façon efficace et respectueuse avec les personnes autochtones, comme suit :

  • La connaissance exige d’apprendre la diversité culturelle de ce pays, son histoire coloniale, et le statut actuel des peuples autochtones du Canada.
  • La sensibilisation comprend les suppositions, les croyances et les attitudes à propos des personnes autochtones implicites à la culture et à la profession d’une personne.
  • Les aptitudes visent à utiliser des stratégies et des techniques pour établir des interactions efficaces et respectueuses avec les personnes autochtones.

 Les fournisseurs de service compétents au point de vue culturel sont plus susceptible de reconnaître les effets de l’histoire sur les personnes autochtones et d’adapter la façon dont les services et les soins sont fournis, afin de répondre plus efficacement aux besoins distincts de leurs clients.

La compétence culturelle est un processus de développement continu. La formation en compétence culturelle de base permet aux participants d’apprendre ou de réapprendre les aspects de leur histoire et d’explorer ainsi les préjugés qu’ils ont appris au sujet des personnes autochtones, et d’envisager des stratégies pour travailler de façon plus efficace avec les personnes autochtones. Une fois que la compétence culturelle de base a été acquise, les participants peuvent continuer à apprendre les particularités de la culture (p. ex. les protocoles culturels et les enseignements traditionnels) qui peuvent les aider à devenir plus respectueux et mieux qualifiés.

La formation en compétence culturelle devrait être donnée par des éducateurs reconnus et généralement validés par les communautés et les érudits autochtones. 

Il ne faut pas confondre la formation en compétence culturelle avec la formation en sensibilisation culturelle ou avec la formation interculturelle spécifique à une nation.

Le concept de compétence culturelle autochtone provient de la Nouvelle-Zélande et est largement accepté au niveau international.

Sources: Définition adaptée du rapport de 2012 intitulé : Empathie, dignité  et respect

Créer la sécurisation culturelle pour les Autochtones dans les systèmes  de santé en milieu urbain du Conseil canadien de la santé; le programme de formation en compétence culturelle autochtone de l’agence de service de santé publique de la Colombie Britannique. 

Termes connexes : sécurisation culturelle indigène, conformité à la culture indigène

compétence en diversité

Voir diversité

Composante

catégorie logique et thématique sous laquelle on regroupe les normes


voir  Norme

compte en fiducie

Compte qui permet à une tierce partie, ou fiduciaire, de détenir des fonds au nom d'un bénéficiaire.

compte fiduciaire en commun

Tel qu'utilisé dans le module Normes de counseling sur le crédit du CCA, un organisme dont le compte fiduciaire contient un montant en excédent des limites de l'assurance-dépôts, doit déposer un rapport auprès de son institution bancaire indiquant le numéro de cas et le solde du compte du client au 1er avril de chaque année. Ainsi, chaque compte-client individuel comportera une limite jusqu'au montant maximum en cours de l'assurance. Chaque institution bancaire ou société de fiducie comporte des procédures différentes en ce qui concerne ce type de compte.

confidentiel

Renseignements qui ont été confiés à une personne ou un organisme et qui doivent demeurer privés, en limitant leur utilisation ou leur communication.

Conformité à la culture indigène

Système de pratiques qui s’harmonise aux valeurs, croyances et façons de faire des peuples autochtones. Les connaissances, la conscience de soi et les aptitudes acquises dans la recherche de la compétence culturelle, devraient aboutir à des pratiques qui sont culturellement conformes.

Terme connexe : Compétence culturelle indigène

consentement

Approbation écrite ou verbale qui peut être donnée par une personne, ou, le cas échéant, à un tuteur ou un mandataire spécial.

Le consentement explicite signifie que l'organisme offre à la personne concernée la possibilité d'accepter l'utilisation proposée. À moins que la personne ne prenne des mesures pour consentir à l'utilisation prévue, l'organisation ne présumera pas que le consentement a été donné. Le consentement explicite (également appelé "consentement positif " ou "consentement avec acceptation") est la forme la plus rigoureuse d'approbation et la moins susceptible d'entraîner des plaintes ou des malentendus.

Le consentement implicite est une forme juridique de permission par laquelle une inférence raisonnable est tirée des actes d'une personne et des faits et circonstances de la situation. Le silence ou l'inaction d'une personne peut représenter une approbation implicite. Le consentement implicite peut être une forme suffisante d'approbation, selon les circonstances de la situation. Il faut prendre en considération des facteurs comme le niveau de risque et la sensibilité de la question pour déterminer si le consentement implicite est suffisant dans une situation en particulier. Le consentement implicite peut être relié à la communication des renseignements ou à l'adoption d'une ligne de conduite donnée, comme une intervention liée à la santé.

Le consentement éclairé est une procédure juridique pour s'assurer qu'une personne connaît tous les risques et les coûts liés à la participation à une activité, comme une étude de recherche ou un traitement. Les éléments d'un consentement éclairé consistent à informer la personne de la nature de l'activité, des autres traitements possibles (s'il y a lieu), des risques et des bénéfices potentiels et des conséquences probables si la personne choisit de ne pas suivre le traitement (s'il y a lieu). Pour qu'un consentement éclairé soit considéré comme valide, la permission doit être reliée à l'activité, la personne doit être compétente et l'approbation doit être donnée volontairement et non pas être obtenue par la tromperie.

Adapté du Commissariat à la protection de la vie privée du Canada, http://www.priv.gc.ca/resource/fs-fi/02_05_d_24_f.asp

consentement avec acceptation

Voir consentement

consentement explicite

Voir consentement

consentement implicite

Voir consentement

consentement positif

Voir consentement

consultation spécifique au client

Tel qu'utilisé dans le module spécifique aux services - Santé mentale des enfants et des jeunes, les organismes de santé mentale des enfants peuvent fournir des conseils à d'autres organismes où le centre d'attention est une ou plusieurs personnes ou groupes. Les conseils sont de nature formelle et l'objectif consiste à cerner les besoins et à suggérer une orientation. Les organismes communautaires obtiennent du soutien et de l'aide en matière de développement des capacités en ce qui concerne les besoins en santé mentale des enfants et des jeunes des personnes qu'ils desservent.

consultation spécifique au programme

Tel qu'utilisé dans le module spécifique aux services - Santé mentale des enfants et des jeunes, d'autres organismes peuvent être contactés en ce qui concerne certaines questions par opposition à des clients spécifiques, avec des améliorations pour objectif afin de rehausser la santé mentale des clients/participants de l'organisme.

consultation spécifique aux enjeux

Voir consultation spécifique au programme

counseling

Tel qu'utilisé dans le module Services de soutien communautaire, assistance procurée par la communication verbale ou non verbale dans une relation d'aide qui peut être offerte par plusieurs membres du personnel, y compris des bénévoles ou des pairs, dont l'objectif est la résolution des problèmes quotidiens plutôt que de s'occuper des troubles psychologiques.

Les objectifs sont d'échanger des renseignements et d'aider les personnes et les familles à prendre leur vie en mains et à développer leurs aptitudes à prendre des décisions et à s'orienter dans le système. Le counseling peut être offert individuellement ou en groupes.

Tel qu'utilisé dans le module Normes Conseils à la famille du CCA et le module Normes Gestion des contrats et prestation des services d'aide aux employés, la psychothérapie (l'évaluation et le traitement de troubles cognitifs ou émotionnels ou de perturbations comportementales au moyen de la psychothérapie, procurée par une relation thérapeutique et fondée principalement sur la communication verbale ou non verbale) peut comprendre, sans s'y limiter, la thérapie individuelle, en couple, à l'enfance, familiale et en groupe.

culture d'apprentissage

Tel qu'utilisé dans le module Normes organisationnelles du CCA, un environnement organisationnel où l'on encourage ouvertement l'échange de renseignements et d'idées ainsi que le développement professionnel continu.

D

Back to top

Déclaration des Nations Unies sur les Droits des peuples autochtones

http://www.un.org/esa/socdev/unpfii/documents/DRIPS_fr.pdf

Défense des droits individuels

Des membres du personnel peuvent défendre les droits ou intérêts des personnes desservies en parlant en agissant en leur nom pour les soutenir, afin d'éliminer ou de réduire les obstacles perçus ou réels et pour promouvoir leur indépendance et leur bien-être.

défense systémique des intérêts

Promouvoir l'amélioration des conditions qui soutiennent la santé mentale, le bien-être et le développement des personnes desservies en représentant les intérêts au niveau des politiques, de la réglementation et du financement et en abordant les questions de droits ou d'accès accru aux services ou au financement.

déontologie

Le personnel, le conseil et les bénévoles ont des normes claires et détaillées qui les guident sur la façon de se comporter et de gérer les relations, et qui tiennent compte des principes de compassion, d'équité, d'honnêteté, de respect et de responsabilité. Ces normes sont modélisées par la structure de gouvernance, le personnel et les bénévoles sur une base quotidienne, sont très visibles et sont utilisées lors des prises de décision, de l'élaboration des orientations, du recrutement du personnel et des bénévoles, du développement des politiques et procédures et dans la conduite de recherches. Les organismes de règlementation professionnels ont des codes précis qui régissent la pratique de disciplines particulières.

Adapté de Institute for Global Ethics; http://www.globalethics.org/about/faq.htm#whatethics; accessed August 1, 2005.

 

détenteur du contrat-cadre

Voir Programme d’aide aux employés (PAE)

déterminants de la santé

Tel qu'utilisé dans le module Connaissances et apprentissage - Santé mentale des enfants et des jeunes, un système de gestion de l'information complet recueille les renseignements cliniques, fiscaux et les renseignements sur les résultats au niveau du client afin de pouvoir prendre des décisions sur les personnes, les programmes, l'organisme et le système, de façon efficace. Ce processus continu s'applique à la fois à des pratiques innovatrices et lorsque l'on adopte un traitement existant fondé sur des données empiriques dans un milieu de praticien. Les renseignements sont recueillis dans le milieu de praticien et l'accent est mis sur l'efficacité réelle plutôt que sur l'efficacité potentielle.

Adapté de Santé Canada, http://www.phac-aspc.gc.ca/ph-sp/determinants/index-fra.php

Adapté de Social Determinants of Health: Canadian Perspectives (2nd edition), p.2, Raphael, D. (Editor), (2008).

Adapté de Social Determinants of Health: The Canadian Facts, http://thecanadianfacts.org

Adapté de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), Combler le fossé en une génération : Instaurer l'équité en santé en agissant sur les déterminants sociaux «92008), http://www.who.int/social_determinants/thecommission/finalreport/fr/index.html

déterminants sociaux de la santé

Voir déterminant de la santé

dette personnelle

Tel qu'utilisé dans le module des normes de counseling sur le crédit du CCA, afin d'effectuer une évaluation complète et calculer adéquatement les fonds au prorata, le dossier financier d'un client doit comprendre tous les comptes impayés, comme les prêts garantis et non garantis (soit par des biens donnés en garantie, des éléments actifs ou par des cosignataires), les lignes de crédit, les cartes de crédit, les découverts, les prêts sur salaire, les frais médicaux, les frais imposés par le gouvernement, les amendes et les sommes d'argent dues à des membres de la famille et à des amis. Des exceptions sont faites pour le crédit relié à des hypothèques et les comptes qui sont séparés et clairement reliés à des activités commerciales. Toutes les exceptions aux fonds calculés au prorata doivent être clairement documentées dans le dossier du client et comporter des explications pour justifier l'exclusion ou le rajustement des paiements au prorata.

développement communautaire

Tel qu'utilisé dans le module Services sociaux et soutien communautaire et le module Soins de santé primaires axés sur la communauté, les personnes et les groupes de personnes sont habilitées par les organismes qui travaillent avec elles et les soutiennent pour apporter des changements dans leur communauté. Il peut s'agir de nouvelles ou de meilleures ressources ou de possibilités de formation des compétences, ou d'influencer des changements aux politiques des gouvernements ou des institutions.

développement professionnel

Tel qu'utilisé dans le module Normes organisationnelles du CCA, un processus qui favorise l'apprentissage, les connaissances et le développement des compétences, y compris l'apprentissage sur place et la participation à des cours, des conférences ou des ateliers éducatifs.

directeur exécutif

Voir directeur général

directeur général

Membre du personnel occupant le niveau le plus élevé d'un organisme. Le titre du poste peut être directeur exécutif, président-directeur général ou chef de l'exploitation.

disparités en santé

Tel qu'utilisé dans le module Normes Soins de santé primaires axés sur les communauté, les différences en matière de santé que connaissent différentes populations. Cela peut inclure les différences dans la présence de maladies, des résultats ultérieurs ou de l'accès aux soins de santé des divers groupes en termes de race, d'ethnie, d'orientation sexuelle et de situation socioéconomique. Ces différences sont bien documentées dans certaines régions. Au Canada, les différences sont visibles dans les populations minoritaires comme les autochtones et certaines groupes d'immigrants, ces groupes ayant une plus grande incidence de maladies chroniques, un taux de mortalité plus élevé et des résultats généralement plus faibles. Dans le même ordre d'idées, les différences au niveau du bien-être des personnes existent également entre les différents groupes socioéconomiques, les groupes dont la situation socioéconomique est moins élevée ayant généralement des résultats plus faibles et un taux plus élevé de maladies chroniques, y compris l'obésité, le diabète et l'hypertension.

distribution pharmaceutique

Tel qu'utilisé dans le module Normes soins de santé primaires axés sur la communauté et le module Normes des services en santé mentale communautaire et en toxicomanie du CCA, la préparation, l'emballage, l'étiquetage, la tenue de registres et le transfert d'un médicament prescrit à un client ou à un intermédiaire.

Adapté de The Free Dictionary by Farlexhttp://medical-dictionary.thefreedictionary.com/drug+dispensing

diversity competence

See diversity

données démographiques

Tel qu'utilisé dans le module Normes Gestion des contrats et prestation des services d’aide aux employés du CCA, les renseignements fournis par un organisme client au sujet de sa main-d'œuvre, comme la durée d'emploi et le nombre d'employé(s), syndiqué(e)s ou non, qui fournit un profil au sujet de leur main-d'œuvre , par exemple, main-d'œuvre à risque élevé dans le secteur minier.

dossiers de clients

Renseignements recueillis au sujet d'un client/d'une personne desservie et maintenus par écrit, sous forme numérique, audio, vidéo et /ou au moyen de photographies. Aussi appelé fichier client

dossiers des personnes desservies

Voir dossiers de clients

E

Back to top

écart important

Tel qu'utilisée dans le module Normes organisationnelles du CCA, la structure de gouvernance devrait établir un point auquel l'écart entre le budget et les résultats réels est assez élevé pour qu'un rapport lui soit présenté sur une base trimestrielle, soit en terme de montant ou de pourcentage. Cette mesure peut être basée sur les attentes d'un fournisseur de fonds ou, si de telles attentes n'existent pas, sur ce qui est nécessaire selon la structure de gouvernance pour assurer une surveillance organisationnelle appropriée.

échantillon au hasard

Une petite partie d'un tout (par exemple, un certain nombre de dossiers), dans lequel chaque partie a une chance égale d'être choisie.

Voir les directives de chaque module pour savoir comment créer un échantillon de dossiers.

éducation du public

Tel qu'utilisé dans le module spécifique aux services - Santé mentale des enfants et des jeunes et le module Normes organisationnelles du CCA, les initiatives entreprises pour aider à sensibiliser le public et à faire mieux comprendre des problèmes spécifiques (par exemple, la santé mentale des enfants,), à accroître la connaissance de problèmes d'un groupe ou d'une communauté et à assurer que les services reliés à ces questions et problèmes sont connus et appuyés.

en temps opportun

Tel qu'utilisé dans le module Normes Gestion des contrats et prestation des services d'aide aux employés, le module Normes soins de santé primaires axés sur la communauté et le module Normes des services en santé mentale communautaire et en toxicomanie du CCA, les besoins du client, les attentes des demandeurs ou les exigences du contrat doivent être satisfaits dans des délais acceptables.

engagement communautaire

Une vaste gamme d'activités qu'un organisme utilise - des consultations avec le public à la création de groupes consultatifs et de campagnes de recrutement - pour développer et rehausser la participation du public dans la planification des services et la prise de décision, et pour susciter la sensibilisation au sein de l'organisme aux problèmes et aux préoccupations.

engagement des jeunes

Tel qu'utilisé dans le module Normes spécifiques aux services - Santé mentale des enfants et des jeunes, les adolescents et les jeunes adultes entre 13 et 25 ans sont habilités à titre de partenaires estimables à aborder des questions qui les touchent personnellement ou qui, à leur avis sont importantes. Les organismes deviennent ensuite plus responsables envers la population qu'ils visent à desservir et fournissent des possibilités aux adolescents et aux jeunes adultes de défendre leurs intérêts en ce qui concerne leurs propres besoins. Les activités peuvent être offertes à des adolescents ou des jeunes adultes qui sont des clients actuels ou anciens, des bénévoles et, dans certains cas, des employé(e)s de l'organisme.

engagement significatif

Tel qu'utilisé dans le module Normes spécifiques aux services - Santé mentale des enfants et des jeunes, les jeunes sont considérablement liés à un objectif ou un résultat lorsqu'ils prennent part à des activités qui selon eux ont un but, démontrent un engagement envers ce qu'ils font et démontrent les connaissances qu'ils ont acquises en ce qui concerne les activités.

Énoncé de politique des trois conseils (EPTC 2)

Tel qu'utilisé dans le module Normes organisationnelles du CCA, les lignes directrices conjointes présentées pour la première fois en 1998 et révisées depuis, expliquant les pratiques de recherche éthiques attendues des projets de recherche financés par trois organismes de financement fédéraux : Les Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC), le Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada (CRSNG) et le Conseil de recherches en sciences humaines du Canada (CRSH).

entente de programme de soins

Voir Programme d’aide aux employés (PAE)

entente de service limité

Voir Programme d’aide aux employés (PAE)

Ententes de PAE

Voir Programme d’aide aux employés (PAE)

entreprise productive

Voir entreprise sociale

entreprise sociale

Tel qu'utilisé dans le module Normes organisationnelles du CCA, des entreprises commerciales exploitées par une entreprise à but non lucratif (sociétés, organismes de bienfaisance ou coopérative) vendent des biens ou fournissent des services dans le marché aux fins de créer un rendement d'investissement mixte. Leurs profits sont retournés à l’entreprise ou versés à une cause sociale, plutôt que de servir à maximiser les profits des actionnaires.

EPTC 2

Voir Énoncé de politique des trois conseils

équité en santé

voir disparités en santé

évaluation

Les organismes peuvent utiliser des moyens formels ou informels pour évaluer les besoins spécifiques d'une ou de plusieurs personnes. L'évaluation formelle fait appel à des outils comme des questionnaires, des listes de vérification et des échelles d'évaluation pour assurer la conformité et en accord avec les meilleures pratiques professionnelles acceptées. Une évaluation informelle comporte généralement une simple évaluation des besoins et des préférences, mais elle ne comporte pas l'étendue et la profondeur des outils formels.

évaluation biopsychosociale

Tel qu'utilisés dans les normes des services en santé mentale communautaire et en toxicomanie du CCA et les normes Gestion des contrats et prestation des services d’aide aux employés du CCA, les facteurs biologiques, psychologiques (pensées, émotions et comportements) et sociaux sont mesurés pour comprendre la santé.  Plus particulièrement, la composante biologique du modèle cherche à comprendre de quelle façon la cause de la maladie provient du fonctionnement du corps de la personne.  La composante psychologique recherche les causes psychologiques d'un trouble de santé, comme un manque de maîtrise de soi, des troubles émotionnels et des pensées négatives.

La composante sociale étudie comment différents facteurs sociaux, comme le statut socio-économique, la culture, l'indigence, la technologie et la religion peuvent influencer la santé.

Adapté de A Topical Approach to Human Life-span Development (3rd ed.), Santrock, J.W., St. Louis, MO: McGraw, (2007).

évaluation de rendement

Tel qu'utilisé dans le module Normes organisationnelles du CCA, un processus formel d'évaluation et de documentation du comportement au travail d'un(e) employé(e) en le comparant à des attentes établies. Les résultats sont utilisés pour fournir des commentaires à l'employé(e) concernant ses réalisations afin de rehausser l'apprentissage et l'amélioration, surveiller le rendement continu et établir les futurs objectifs et les attentes. Le processus peut également éclairer les décisions concernant les promotions, les mesures disciplinaires ou le congédiement.

évaluation non volontaire

Tel qu'utilisé dans le module Normes soins de santé primaires axés sur la communauté et le module Normes des services en santé mentale communautaire et en toxicomanie du CCA, une personne peut être admise contre son gré dans un établissement psychiatrique en Ontario pour une période d'observation de 72 heures :

  • Selon l'application de la façon prescrite pour une évaluation psychiatrique de la personne (le médecin ordonne l'évaluation), si un médecin examine une personne et a des motifs valables de croire que celle-ci, selon le cas :
    • a menacé ou tenté de s'infliger des lésions corporelles ou menace ou tente de le faire;
    • s'est comportée ou se comporte avec violence envers une autre personne ou de manière à lui faire craindre qu'elle lui causera des lésions corporelles;
    • a fait ou fait preuve de son incapacité de prendre soin d'elle-même, et qu'en plus, il est d'avis que cette personne souffre selon toute apparence d'un trouble mental d'une nature ou d'un caractère qui aura probablement l'une des conséquences suivantes : elle s'infligera des lésions corporelles graves; elle infligera des lésions corporelles graves à une autre personne; elle souffrira d'un affaiblissement physique grave.
  • À la suite de l'examen d'une personne par un médecin, lorsque celui-ci a des motifs raisonnables de croire que la personne répond aux énoncés suivants (le médecin peut remplir un formulaire 1 autorisant les autorités policières à emmener la personne pour qu'elle subisse une évaluation psychiatrique) :
    • elle a déjà reçu un traitement pour des troubles mentaux continus ou récidivants qui, lorsqu'ils ne sont pas traités, sont d'une nature ou d'un caractère qui aura probablement comme conséquence qu'elle s'infligera ou infligera à une autre personne des lésions corporelles graves ou qu'elle subira une détérioration mentale ou physique importante ou un affaiblissement physique grave;
    • elle a connu une amélioration de son état sur le plan clinique par suite du traitement
    • souffre, selon toute apparence, du même trouble mental que celui pour lequel elle a déjà été traitée ou d'un trouble mental semblable;
    • étant donné ses antécédents de troubles mentaux et son état mental ou physique actuel, risque probablement de s'infliger ou d'infliger à une autre personne des lésions corporelles graves ou de subir une détérioration mentale ou physique importante ou un affaiblissement physique grave;
    • est incapable, au sens de la Loi de 1996 sur le consentement aux soins de santé, de consentir à son traitement dans un établissement psychiatrique et le consentement de son mandataire spécial a été obtenu.
,

événement

Voir Incident concernant la sécurité d'un client

événement sentinelle

Voir incident concernant la sécurité d'un client

évité de justesse

Voir incident concernant la sécurité d'un client

F

Back to top

fichiers clients

Voir dossiers de clients

format accessible

Le matériel de communication est offert dans d'autres formats, comme le Braille, les bandes sonores et les présentations orales ou électroniques, en particulier pour les déficiences visuelles, et l'ATS ou les interprétations/traductions, dans la mesure du possible, en ce qui concerne les obstacles auditifs et linguistiques.

formulation clinique

Tel qu'utilisé dans le module Intervention/traitement - Santé mentale des enfants et des jeunes, la conceptualisation d'un cas qui est fondée sur les renseignements recueillis à partir du processus d'évaluation, y compris une hypothèse concernant la nature des problèmes présentés et les facteurs qui y contribuent. Le modèle choisi variera quelque peu selon la philosophie de prestation des services et l'utilisation de modalités spécifiques de l'organisme, comme par exemple, la thérapie de comportement cognitif.

fournisseur de services du PAE

Voir Programme d’aide aux employés (PAE)

G

Back to top

gestion du risque

Tel qu'utilisée dans le module Normes organisationnelles du CCA, une partie du système d'assurance de la qualité global dont le but fondamental est d'établir un moyen de prendre des décisions qui élimineront les pertes et minimiseront les conséquences de pertes.

groupe consultatif

Voir jeunes dans le processus de gouvernance

groupe de référence

Voir jeunes dans le processus de gouvernance

Guérisseur traditionnels

inclure les aînés, les guérisseurs et leurs assistants.

Guide alimentaire canadien

Tel qu'utilisé dans le module Soutien communautaire et services sociaux, Santé Canada fournit des renseignements sur la quantité et le type de nourriture à consommer ainsi que sur l'importance de l'activité physique pour se maintenir en bonne santé.

Adapté de Santé Canada; http://www.hc-sc.gc.ca/fn-an/food-guide-aliment/order-commander/index-fra.php

I

Back to top

incident

Un événement, un processus, une pratique ou un résultat qui n'est ni planifié ni prévu et qui est digne de mention, car on pourrait s'attendre de façon raisonnable à ce qu'il cause une blessure, un risque ou un effet négatif quelconque pour les clients, le personnel ou un organisme.

incident concernant la sécurité d'un client

Tel qu'utilisés dans le module Soins de santé primaires axés sur la communauté, le module Services sociaux et de soutien communautaire et Normes de services en santé mentale communautaire et en toxicomanie, événements, processus, pratiques ou résultats qui ne sont ni planifiés ni prévus et qui peuvent être mentionnés en raison des dangers qu'ils créent ou qu'ils causent aux personnes qui reçoivent les services, aux groupes, au personnel ou à un organisme. Les systèmes de compte-rendu ont pour but de noter tous les événements ou les circonstances qui sont dignes d'être mentionnés.

Il y a trois types d'événements ou de circonstances qui traitent des dommages inutiles causés à un client:

  • Incident présentant un préjudice qui entraîne un préjudice envers le client
  • Incident sans préjudice qui touche un client mais n'entraîne pas de préjudice discernable.
  • Incident évité de justesse qui ne touche pas le client mais qui aurait entraîné un préjudice si l'erreur n'avait pas été reconnue ou évitée à temps, soit par chance ou par une intervention rapide.


Adapté de L'Institut pour l'utilisation sécuritaire des médicaments du Canada (ISMP Canada), http://www.ismp-canada.org/fr/index.html

Adapté de la Commission de la sécurité professionnelle et de l'assurance contre les accidents du travail (CSPAAT),http://www.wsib.on.ca/fr/community/WSIB

incident présentant un préjudice

Voir incident concernant la sécurité d'un client

incident sans préjudice

Voir incident concernant la sécurité d'un client

Inclusivité

Tel qu'utilisé dans le module Normes organisationnelles du CCA, les pratiques et la prise de décision d'un organisme qui incluent les perspectives de divers points de vue suscités activement à l'intérieur ou à l'extérieur de l'organisme, suivant le cas.

Indicateur

Description précise et mesurable et données probantes sur lesquelles repose l’évaluation de la norme

Infection endémique

Tel qu'utilisé dans le module Normes Soins de santé primaires axés sur la communauté du CCA, un type d'infection contenu dans une population donnée sans aucune source externe. Par exemple, la varicelle est endémique au Canada mais la malaria ne l'est pas.

Infection épidémique

Tel qu'utilisé dans le module Normes Soins de santé primaires axés sur la communauté du CCA, une infection épidémique survient lorsque de nouveaux cas d'une maladie en particulier, dans une population humaine donnée et durant une période donnée, ont dépassé de façon importante le nombre prévu d'après des expériences récentes. La maladie n'a pas besoin d'être transmissible. L'événement répandu peut être restreint à une localité ou il peut être global, et dans un tel cas, il est appelé pandémie. Quelques cas d'une maladie très rare peuvent être classées selon cette définition, tandis qu'un grand nombre de cas d'une maladie communément répandue (comme le rhume) ne le sont pas.

innovation

Tel qu'utilisé dans le module Normes Connaissances et apprentissage - Santé mentale des enfants et des jeunes et le module Normes organisationnelles du CCA, l'action de présenter quelque chose de différent ou de nouveau. Cela peut faire partie de la pratique éclairée par des données probantes.

Inscription en vertu de la Loi sur la faillite et l'insolvabilité

Tel qu'utilisé dans les normes de counseling sur le crédit du CCA, une personne peut être inscrite à titre de conseiller en faillite en vertu de la Loi sur la faillite et l'insolvabilité du Canada, en faisant la demande au Bureau du surintendant des faillites après avoir réussi les cours suivants :

  • Le Cours de qualification pour les conseillers en insolvabilité (CQCI) , qui est offert dans le cadre du Programme national de qualification en insolvabilité (PNQI) est administré par l'Association canadienne des professionnels de l'insolvabilité et de la réorganisation (CAIRP); tous les conseillers qualifiés recevront une lettre de désignation/d'inscription du Bureau du surintendant des faillites./li>
  • 100 heures de consultation sous la supervision directe d'un conseiller en insolvabilité agréé
  • Une année d'expérience en consultation

Adapté du cours de qualification pour les conseillers en insolvabilité (CQCI), http://www.cairp.ca/qualification-program/ICQC-course/index_fr.php

intervention organisationnelle

Tel qu'utilisé dans le module Normes Conseils à la famille du CCA, toute intervention clinique effectuée avec un chef de service, un représentant syndical ou un groupe d'employés dont l'objectif est d'améliorer le bien-être mental, émotionnel, relationnel ou physique au sein de l'organisme

Intervention/ traitement à délai déterminé

Tel qu'utilisé dans le module Normes intervention/traitement - Santé mentale des enfants et des jeunes, d'autres voies de recours au lieu des services à long terme pour lesquels il peut y avoir une liste d'attente, y compris :

  • Intervention d'urgence
  • Formes de thérapie brèves, par exemple, thérapie axée sur la solution, thérapie en séance unique 
  • Service sans rendez-vous 
  • Certains programmes de groupes 
  • Cette option permet souvent de maximiser la disposition au changement de l'enfant ou du jeune et de sa famille.

J

Back to top

jeunes dans le processus de gouvernance

Tel qu'utilisé dans le module Normes spécifiques aux services - Santé mentale des enfants et des jeunes, une structure de gouvernance (ou conseil d'administration) peut engager des adolescents ou de jeunes adultes dans les structures suivantes :

  • Dans le cadre d'un processus parallèle, des jeunes peuvent occuper un poste au sein d'une même structure de gouvernance ou d'un même comité que des adultes, mais lorsque des questions font l'objet de discussions, les jeunes entreprennent la discussion séparément en compagnie de leurs pairs et reviennent ensuite ensemble pour exprimer leur opinion et en arriver à un consensus.
  • Réunions ou séances de réflexion en compagnie d'adolescents ou de jeunes adultes engagés au sein de l'organisme, procurant des occasions d'entreprendre des discussions utiles sur des sujets et des questions sur lesquels la structure de gouvernance désire connaître leur opinion.
  • Les comités spéciaux sont des comités uniques ou à délai limité où les adolescents et les jeunes adultes sont réunis en consultation avec l'organisme sur un sujet en particulier, et l'opinion des adolescents et des jeunes adultes est prise en considération au moment de prendre des décisions.

jeunes participants

Tel qu'utilisé dans le module Normes Services de santé mentale des enfants et des jeunes, des adolescents et des jeunes bénévoles de 13 à 25 ans sont associés à un organisme et jouent un rôle actif dans la planification des programmes et les prises de décision.

L

Back to top

lettre du vérificateur à la direction

Lors de la conclusion d'une vérification, un rapport sur les problèmes, y compris les améliorations à apporter en matière de protection des biens, de contrôles, d'efficience et d'efficacité des systèmes financiers de l'organisme, peut être préparé (il s'agit d'un sous-produit de la vérification et ne constitue pas une obligation).

limites imposées aux dirigeants

Tel qu'utilisé dans le module Normes organisationnelles du CCA, la structure de gouvernance établit des limites à l'intérieur desquelles le directeur général peut agir de façon responsable. Ces politiques de limites guident les activités du directeur général au sein des différentes sphères de l'organisme (par exemple, finances, traitement du personnel, traitement des personnes desservies).

M

Back to top

maladies concomitantes

Tel qu'utilisé dans le module Soins de santé primaires axés sur la communauté, deux états pathologiques ou processus pathogéniques coexistants ou plus.

Adapté de The Free Dictionary by Farlex, http://encyclopedia.thefreedictionary.com/co-morbidity

mandataire spécial

p>Une personne autorisée à donner ou à refuser le consentement au nom d'une personne qui n'a pas la capacité de donner un consentement éclairé car elle est incapable de comprendre les renseignements pertinents pour prendre des décisions qui sont fondamentales à son bien-être et d'en comprendre les conséquences raisonnablement prévisibles.

mécanisme

Systèmes, pratiques, structures, politiques ou procédures organisationnelles qui peuvent être par écrit mais cela n'est pas une exigence du CCA, sauf indication contraire.

meilleures pratiques

Une pratique du secteur des services à la personne qui, selon des recherches, atteint des résultats souhaitables, ou, qui a été acceptée comme ayant le potentiel d'atteindre des résultats souhaitables en prévision d'une recherche longitudinale qui justifie son utilisation.

membres constitués en personnes morales

Les organismes sans but lucratif constitués en société doivent avoir des entités individuelles qui sont leurs membres (peuvent être des personnes ou des sociétés). Ceux-ci sont semblables à des actionnaires dans les entreprise à but lucratif. Les organismes peuvent avoir une ou plusieurs catégories de membres (par exemple, à part entière, associé, individuel ou organisationnel).

Au moins une catégorie doit avoir le droit de vote à l'assemblée générale annuelle et aux assemblées extraordinaires, y compris le droit d'élire les administrateurs de la société. Les membres peuvent avoir d'autres droits tel que stipulé dans les lois provinciales et fédérales et les propres règlements de la société.

Chaque règlement de l'organisme doit décrire comment les personnes individuelles ou les sociétés peuvent devenir membres (par exemple, si elles doivent remplir un formulaire, verser des frais, être approuvées par le conseil d'administration).

méthode axée sur les points forts

Approche de service qui respecte les points forts uniques d'une personne desservie et s'y appuie afin de favoriser un fonctionnement sain et de résoudre les besoins cernés, favorisant ainsi la résilience et réduisant les risques.

Méthodologie du parcours du client

Il s'agit d'une méthodologie utilisée dans certaines révisions d'agrément du CCA pour suivre l'expérience d'un(e) client(e) et son cheminement à l'égard d'un service, en prêtant attention aux conditions/ problèmes ou éléments particuliers du processus de service. La méthodologie fait appel à une révision des dossiers de clients et à des entrevues avec les fournisseurs de services, et idéalement, avec les personnes desservies. Des recherches ont identifié l'utilité de cette méthodologie pour évaluer la qualité des soins et cerner les écarts entre les procédures et la pratique dans la prestation des services.

mise en 'uvre

Tel qu'utilisé dans le module Normes Connaissances et apprentissage - Santé mentale des enfants et des jeunes, il existe un ensemble croissant de connaissances reliées au processus complexe de mettre en pratique des programmes fondés sur des données probantes, et les considérations importantes auxquelles les organismes devraient prêter attention pour atteindre le succès.

mission

Une déclaration qui décrit le but d'un organisme, par exemple, les personnes qu'il a pour mission de desservir, ses objectifs et la façon dont ses objectifs seront atteints.

Module

regroupe un certain nombre de composantes pour en faire un ensemble

Voir Composante, Norme

N

Back to top

nature des activités

Tel qu'utilisé dans le module Normes Gestion des contrats et prestation des services d'aide aux employés du CCA, les renseignements qu'un organisme recueille au sujet des compagnies qu'il dessert devraient inclure ce que la compagnie produit ou quels genres de services elle fournit, la durée de son exploitation, le nombre de bureaux ou d'emplacements et toute croissance ou baisse récente.

Norme

Une affirmation générale ou de haut niveau à atteindre, comme un état souhaité, suivie d’une série d’indicateurs par lesquels on atteint la norme.

norme de pratique exemplaire

Tel qu'utilisé dans les modules du CCA, une norme fondée sur les pratiques qui favorise l'amélioration de la qualité et l'excellence dans tous les aspects de l'organisme. Environ 80 % de ces normes doivent être satisfaites pour obtenir l'agrément dans chaque module. Dans chaque norme de pratique exemplaire, environ 80 % des indicateurs doivent être respectés pour satisfaire cette norme.

norme obligatoire

Dans les modules du CCA, une norme qui porte sur les exigences établies par la loi, les questions qui constituent des problèmes importants de sécurité ou de risque, et les éléments essentiels à la bonne pratique. Tous les indicateurs d'une norme obligatoire doivent être satisfaits pour obtenir l'agrément.

O

Back to top

objectif

Un aboutissement ou accomplissement particulier considéré comme souhaitable et utilisé pour guider la planification et l'affectation des ressources, et pour surveiller et évaluer l'impact des services.

orientation

Tel qu'utilisé dans le module Normes organisationnelles, le processus qu'utilise un organisme avec les personnes nouvellement arrivées dans l'organisme (membres de la structure de gouvernance, personnel, bénévoles, étudiants et personnes desservies) pour leur fournir des renseignements au sujet des politiques, pratiques et ententes pertinentes et de leurs responsabilités, au moyen de documentation écrite ou verbale.

P

Back to top

P.E.

Voir norme de pratique exemplaire

PAE

Voir Programme d’aide aux employés

pandémie

Voir infection épidémique

Partenaires en éducation

Les organismes ou institutions qui placent des étudiants pour qu'ils puissent acquérir de l'expérience au sein de l'organisme qui fait l'objet de la révision (ex. collèges, universités, écoles secondaires). 

voir aussi Partenaires communautaires et parties intéressées

partie intéressée

Tel qu'utilisé dans le module Normes organisationnelles du CCA, un particulier, un organisme ou un groupe qui détient un intérêt ou une part dans un projet ou un service.

PCGR

Voir Principes comptables généralement reconnus

personne desservie

Voir client/ personne desservie

personnel

Tel qu'utilisé dans les normes du CCA, le personnel inclut les employé(e)s rémunéré(e)s (à contrat ou employés), les bénévoles, les étudiants et les parents d'accueil.

personnel de promotion de la santé

Tel qu'utilisé dans le module Normes Soins de santé primaires axés sur la communauté du CCA, les employés dont le rôle principal est d'encourager le bien-être (comprend un certain nombre de titres d'emploi, comme travailleur(euse)communautaire, travailleur(euse) des services d'approche, travailleur(euse) auprès des jeunes et éducateur(trice) en matière de santé. Les tâches de ces employé(e)s peuvent aussi inclure la prestation de services directs.

plan opérationnel

Tel qu'utilisé dans le module Normes organisationnelles du CCA, un plan qui guide le travail de l'organisme à court terme (souvent une année) et qui doit comprendre : les objectifs et les activités ainsi que les délais de réalisation, les personnes qui entreprendront les activités, les indicateurs d'accomplissement ou les résultats voulus et les obligations de rendre compte.

plan stratégique

Tel qu'utilisé dans le module Normes organisationnelles du CCA, un document détaillé qui est l'aboutissement d'un processus de planification dont les parties intéressées participent à l'élaboration, qui influence les prises de décision, dirige les opérations et comporte des échéanciers précis. Les progrès de l'organisme sont mesurés par rapport à l'orientation qu'il fournit.

planification stratégique

Tel qu'utilisé dans le module Normes organisationnelles du CCA, le processus qui permet de cerner les objectifs à long terme (trois à cinq ans) d'un organisme et qui est généralement fondé sur l'évaluation des besoins d'une communauté et sur la consultation avec des parties intéressées clés.

point de référence

Le rendement est mesuré au moyen d'un indicateur spécifique (coût par unité de mesure, productivité par unité de mesure ou temps de cycle de x par unité de mesure).  Les paramètres de rendement sont ensuite comparés aux meilleurs de l'industrie et aux meilleures pratiques des autres industries.  Les dimensions généralement mesurées sont qualité, temps et coût. La direction identifie les meilleurs organismes dans son secteur, ou d'un autre secteurs où des processus semblables existent, et compare les résultats et les processus des organismes étudiés (les "cibles")  à son propre organisme.    

pratique collaborative

Un processus interprofessionnel pour la communication et la prise de décision grâce auquel les connaissances et aptitudes séparées et partagées du personnel de service peuvent influencer de manière synergétique les soins ou les services fournis. La composante fondamentale du processus est l'égalité, et non la hiérarchie, au sein du cadre de travail de l'équipe.

Adapté de Bâtir de meilleures équipes : des outils pour consolider le travail des équipes interdisciplinaires dans les Centres de santé communautaires, publié par l'Association canadienne des centres de santé communautaire, (2007).

pratique éclairée par des données probantes

Une méthode qui intègre et influence les mesures utilisées pour consulter de façon réfléchie la documentation de recherche, et examine les services de l'organisme, en considérant les meilleures données probantes à la lumière des préférences, des valeurs, du statut clinique et médical et des circonstances du client, combinés à l'expertise du praticien, et fonde les décisions en fonction de ces renseignements. Il s'agit d'une méthode globale qui englobe mais sans y être limitée : les pratiques prometteuses, les preuves fondées sur la pratique, la prise de décision axée sur des données. probantes et sont conçus pour tenir compte des connaissances pertinentes qui sont actuellement disponibles. Étant donné que la base de connaissances est en constante évolution, les organismes devraient considérer les programmes et les services offerts à la lumière des données probantes disponibles. La documentation professionnelle et les données probantes recueillies par la propre collecte des données et l'analyse de l'organisme représentent toutes des sources valables pour démontrer comment les services sont éclairés par des données probantes. Une culture d'apprentissage soutient une telle pratique car elle encourage l'application des connaissances, l'échange et l'innovation.

pratique fondée sur des données probantes

Voir programme fondé sur des données probantes 

pratique interprofessionnelle

Tel qu'utilisé dans le module Normes Connaissances et apprentissage - Santé mentale des enfants et des jeunes, il existe un ensemble croissant de connaissances reliées au processus complexe de mise en pratique des programmes fondés sur des données probantes, et les considérations importantes auxquelles les organismes devraient prêter attention pour atteindre le succès.

Président-directeur général

Voir directeur général

prestations d'assurance-maladie complémentaire

Tel qu'utilisé dans le module Normes Gestion des contrats et prestation des services d’aide aux employés du CCA, la trousse des avantages sociaux des employés (comme soins de la vision ou soins dentaires) à laquelle les employés d'un organisme client ont droit en vertu de certaines conditions.

prévention

Tel qu'utilisé dans le module spécifique aux services - Santé mentale des enfants et des jeunes, activités universelles ou ciblées qui tendent à réduire, détecter, et/ou traiter les troubles de santé physiques, et à intervenir.

prévention des maladies

Voir prévention des infections

Principes comptables généralement reconnus

Tel qu'utilisé dans le module Normes organisationnelles du CCA, les normes établies par Normes d'information financière et de certification Canada pour définir les pratiques comptables généralement acceptées qui assurent le niveau le plus élevé des principes à suivre par les organismes dans l'établissement de leurs conventions, règlementations et procédures financières. Adapté de Normes d'information financière et de certification Canada,

processus de prise de décisions axé sur les données

Tel qu'utilisé dans le module Connaissances et apprentissage - Santé mentale des enfants et des jeunes, un système de gestion de l'information complet recueille les renseignements cliniques, fiscaux et les renseignements sur les résultats au niveau du client afin de pouvoir prendre des décisions sur les personnes, les programmes, l'organisme et le système, de façon efficace. Ce processus continu s'applique à la fois à des pratiques innovatrices et lorsque l'on adopte un traitement existant fondé sur des données empiriques dans un milieu de praticien. Les renseignements sont recueillis dans le milieu de praticien et l'accent est mis sur l'efficacité réelle plutôt que sur l'efficacité potentielle.

Adapted from Methodological issues & strategies in clinical research (3rd edition), pp. 505–546, Washington, DC, US: American Psychological Association, Kazdin, Alan E. (Editor), (2003).

processus multidisciplinaire

Tel qu'utilisé dans le module Intervention/traitement - Santé mentale des enfants et des jeunes et le module Normes spécifiques aux milieux du CCA, le traitement en santé mentale des enfants reconnaît la contribution qu'une gamme de disciplines peut apporter dans la compréhension et le traitement de chaque client unique. Cette approche soutient et influence tous les aspects de la prestation des services, selon que l'on utilise une discipline unique ou des disciplines multiples.

Il s'agit d'une attitude omniprésente qui s'étend de façon continue dans les actions et la pensée du personnel professionnel qui doit avoir les connaissances et l'expérience nécessaires pour déterminer la contribution requise, s'il y a lieu, selon les points forts et les besoins du client.

Les ressources peuvent être internes ou externes à l'organisme et les disciplines peuvent inclure le travail social, la psychiatrie, l'orthophonie et le langage, l'éducation, les enfants et les jeunes, la médecine, les soins infirmiers et/ou la psychologie.

processus parallèle

Voir jeunes dans le processus de gouvernance

professionnel réglementé

Tel qu'utilisé dans le module Normes de soins de santé primaires axés sur la communauté et le module Normes des services en santé mentale communautaire et en toxicomanie du CCA, il s'agit de professionnels dont la pratique est régie par la réglementation provinciale. Un particulier ne peut pas se représenter comme un tel professionnel à moins de remplir des qualifications précises requises par la réglementation et la structure de gouvernance de la profession. Une sous-catégorie de professionnels réglementés travaillant dans le système de santé sont qualifiés comme professionnels de la santé réglementés.

Programme d'aide aux employés (PAE)

Tel qu’utilisé dans le Module des normes de prestation des services d’aide aux employés et de gestion de contrat du CCA, il existe un système de soins continus sous contrat, pour un organisme, son personnel et les membres de la famille du personnel ou pour les membres du syndicat et la famille de ces membres. Pour tout PAE, il doit y avoir une relation d’emploi.

Un fournisseur de services du PAE est une agence qui n’a pas de relation directe avec l’organisme client mais qui fournit des services cliniques aux employés de l’organisme et aux membres de leur famille ou aux membres du syndicat et à la famille de ces membres.

Un détenteur d’un contrat-cadre du PAE est une agence qui négocie et qui a la responsabilité de satisfaire aux exigences des contrats conclus avec l’organisme client.

Il existe deux types d’ententes de PAE :

Une entente de programme de soins souligne les attentes en matière de services continus fournis par l’agence du PAE à l’organisme client du PAE. Il s’agit d’un programme de soins complets pour tous les employés d’une unité de travail, y compris une gamme complète de services comme l’accueil, les services-conseils et le bien-être. 

Une entente de services limitée signifie qu’un sous-ensemble restreint de services sont offerts à un sous-ensemble précis d’employés pendant une période limitée (services ponctuels). Par exemple, services-conseils pour un incident critique ou un atelier.

Affiliés cliniques sont des personnes ou des organismes avec lesquels l’agence a conclu un contrat pour fournir des services dans le cadre d’un PAE.

programme fondé sur des données probantes

Tel qu'utilisé dans les normes Santé mentale des enfants et des jeunes, un processus confirmé par les statistiques et validé de façon empirique, qui a fait l'objet de recherches, et a été élaboré, documenté et établi comme moyen efficace d'aborder un problème spécifique. Au moins deux essais cliniques randomisés doivent avoir été complétés et leur efficacité doit avoir été démontrée. Dans la plupart des cas, le processus est manuel, il suit des procédures et des pratiques définies, nécessite une formation spécifique et peut avoir des mesures de fidélité établies. Les normes CCA concernant la mise en application abordent des considérations importantes dont les organismes devraient tenir compte pour obtenir du succès. Certains exemples comprennent, sans y être limités, la thérapie multisystémique, le programme Ces années incroyables et Triple P.

promotion de la santé

Tel qu'utilisé dans les modules du CCA, la santé est un concept positif qui reconnaît l'importance des ressources sociales et individuelles et des capacités physiques. Pour faciliter la capacité à aspirer à un état de bien-être physique, mental et social complet, une personne ou un groupe doit être en mesure de cerner et de réaliser ses aspirations, de satisfaire ses besoins et de changer l'environnement ou de s'y adapter.

La santé est perçue comme une ressource de la vie quotidienne et non comme le but de la vie.

La Charte d'Ottawa pour la promotion de la santé cerne trois approches : promotion de la santé pour créer les conditions essentielles à la santé indiquées ci-dessus; offrir à tous les individus les mêmes ressources et possibilités pour réaliser pleinement leur potentiel de santé; médiation entre les intérêts sociaux divergents en faveur de la santé et du bien-être.

Ces stratégies sont appuyées par cinq domaines d'action prioritaires en mettant l'accent sur le travail en collaboration avec d'autres secteurs pour aborder les déterminants de la santé (par exemple, l'emploi, le logement, le revenu, le soutien social) ainsi que le niveau de vie et les initiatives d'éducation du public :

  • Élaborer une politique publique saine
  • Créer des milieux favorables
  • Renforcer l'action communautaire
  • Acquérir des aptitudes individuelles
  • Réorienter les services de santé

La promotion de la santé mentale est une sous-catégorie de la promotion de la santé. Il s'agit du processus visant à améliorer la capacité des personnes et des communautés à prendre en mains le contrôle de leur vie et à améliorer leur santé mentale.Les stratégies doivent être appropriées pour les populations cliniques et les populations en général. Parmi les principes additionnels, on retrouve :

  • Aborder les soins de façon globale
  • Prendre en considération l'influence du risque et des facteurs de protection
  • Tirer profit des points forts des clients
  • Faciliter le développement des aptitudes de rétablissement.
  • Utiliser des stratégies multiples pour résoudre le même problème cible.
  • Prendre en considération la viabilité à long terme et les essais d'innovation

La promotion de la santé mentale vise aussi à défier la discrimination envers les personnes qui ont des troubles de santé mentale. Le respect de la culture, de l'équité, de la justice sociale, des interconnexions et de la dignité personnelle est essentiel à la promotion de la santé mentale pour toutes les personnes.

promotion de la santé mentale

Voir promotion de la santé

R

Back to top

recherche

Tel qu'utilisé dans le module Normes organisationnelles du CCA, un organisme peut diriger ou participer à une étude systématique et méthodique qui respecte les normes d'éthique et est dirigée afin de tester une hypothèse ou de répondre à une question précise pour l'avancement des connaissances. La participation fait référence à la participation de l'organisme à une étude d'un tiers, peu importe si l'organisme a amorcé le projet ou est nommé comme l'un des enquêteurs. Une évaluation de programme effectuée par une agence n'est pas habituellement considérée comme une recherche car son but est d'évaluer l'efficacité des services au niveau interne. Cependant, elle est considérée comme une recherche si l'évaluation du programme ou du service est effectuée dans l'intention de généraliser ou de diffuser les constatations à des fins autres qu'une évaluation interne.

repas-rencontres

Le programme de repas-rencontres est un programme en vertu duquel des repas nutritifs sont servis par un établissement communautaire, généralement à des personnes âgées ou des personnes handicapées, qui ne veulent pas ou ne peuvent pas préparer leur propres repas. Les repas sont offerts à des prix abordables.  En plus de fournir des repas nutritifs, le programme de repas-rencontres donne l'occasion aux personnes servies de socialiser avec d’autres personnes de la communauté.

répit

Tel qu'utilisés dans les modules Santé mentale des enfants et des jeunes, Aide à l'enfance et Services sociaux et de soutien communautaire, services qui sont en place pour fournir un répit temporaire à la famille en ce qui concerne les soins des adultes, des enfants ou des jeunes. Le but principal est de fournir un soutien aux familles, y compris les familles d'accueil et les membres de la famille qui procurent des soins. Ces services jouent un rôle crucial car ils aident à garder la famille ensemble ou à éviter les échecs de placement ou à la maison. Les adultes, les enfants ou les jeunes qui bénéficient de ce service n'ont pas nécessairement de trouble de santé mentale. L'objectif de ce service n'est pas de procurer un traitement ni d'apporter des changements. Le fournisseur de service n'est pas nécessairement responsable du développement ou de la révision du programme de service général et les services peuvent prendre plusieurs formes et être offerts dans plusieurs types de lieux, comme un environnement récréatif, d’accueil, un centre communautaire, une agence et une clinique de soins de santé familiaux. Les fournisseurs peuvent être des membres du personnel, des contractuels, des bénévoles ou des fournisseurs de soins de santé familiaux, et les services peuvent être offerts de façon planifiée ou en cas d'urgence.

responsabilité

L'organisme répond à une gamme de parties intéressées, y compris les personnes desservies, les fournisseurs de fonds, les partenaires communautaires et les bénévoles. La culture et les opérations à tous les niveaux, y compris la direction (gouvernance, gestion), l'allocation et la gestion des ressources, les partenariats communautaires, les politiques, les pratiques et les services, ont des objectifs clairs qui nécessitent :

  • Surveillance
  • Évaluation
  • Explication
  • Amélioration constance du type et de la prestation des services
  • Être responsables devant les parties intéressées
  • Transparence en ce qui concerne les besoins de la communauté; la qualité des services; les comportements et la gestion des relations par le personnel, la structure de gouvernance et les bénévoles; les résultats; les dépenses
  • Soutien de l'organisme et de son personnel
  • Lignes de responsabilité et d'autorité claires

Adapté de A Culture of Accountability within Children’s Mental Health Organizations, Mollenhauer, L., Armstrong, R., (2005).

risque

Tel qu'utilisé dans le module Normes organisationnelles du CCA, le potentiel de perte ou de blessure qui touche un organisme, ses biens et les personnes qui entrent en contact avec l'organisme, y compris les clients, le personnel, les bénévoles et le public en général.

S

Back to top

santé de la population

Tel qu'utilisée dans le module Normes soins de santé primaires axés sur la communauté du CCA, cette approche vise à améliorer la santé d'une population entière et veille à la distribution des résultats de santé au sein du groupe. Elle va plus loin que l'objectif au niveau individuel de la médecine en abordant une vaste gamme de facteurs qui influent sur la santé au niveau de la population, comme l'environnement, la structure sociale et la distribution des ressources et veille à la réduction des inégalités en matière de santé parmi les sous-groupes de la communauté.

Sécurisation culturelle autochtone

Résultat (se sentir en sécurité) qui est défini et vécu par les personnes qui reçoivent les services. Les soins culturellement sécurisants implique d’établir la confiance avec les clients autochtones et de reconnaître le rôle des conditions socio-économiques, de l’histoire et des politiques sur la santé et le bien-être; exige de communiquer le respect pour les croyances, les comportements et les valeurs d’un client; et assurer que le client ou la personne desservie est impliquée à titre de partenaire dans la prise de décision. La sécurisation culturelle autochtone est basée sur un engagement respectueux qui peut aider les clients à trouver la voie vers le mieux-être; est basée sur la compréhension des déséquilibres de pouvoirs inhérents à la santé et à la prestation des services sociaux, la discrimination institutionnelle, et le besoin de combler ces inégalités par l’éducation et des changements dans le système; et exige de reconnaître que nous sommes tous porteurs de culture — il existe une introspection sur les propres attitudes, croyances, suppositions et valeurs de chaque personne.

Le concept de sécurisation culturelle autochtone est d’origine internationale, en particulier de la Nouvelle-Zélande et a été accepté à l’échelle internationale.

Sources: adapté à partir des travaux de l’ancienne Organisation nationale de la santé autochtone (ONSA), ainsi que de travaux de collaboration de l’Association des médecins indigènes du Canada, le Collège royal des médecins et chirurgiens du Canada et l’Association des facultés de médecine du Canada (AFMC).

Terme connexe : Compétence culturelle autochtone

situations mettant la vie en danger

Tel qu'utilisé dans le module Normes Gestion des contrats et prestation des services d'aide aux employés et le module Normes Conseils à la famille du CCA, une situation dans laquelle un client est confronté à un danger physique, y compris violence faite aux enfants , suicide, homicide ou violence familiale.

T

Back to top

traitement en santé mentale des enfants

Tel qu'utilisées dans le module Intervention/traitement - Santé mentale des enfants et des jeunes, une série d'interventions planifiées et interdépendantes basées sur l'évaluation de facteurs multiples qui peuvent avoir causé ou maintenu le(s) trouble(s), utilisées pour remédier ou réduire la gravité des troubles émotionnels, sociaux et/ou comportementaux d'un enfant ou d'un jeune dans le contexte de sa famille, de sa culture et de sa communauté. Les organismes agréés fournissent une évaluation et des services et ont un personnel professionnel qualifié ainsi qu'une infrastructure, y compris un système de supervision clinique. Le terme "traitement" comprend la planification, la mise en œuvre, l'examen et la fermeture des dossiers et est utilisé au sens large pour couvrir une gamme d'interventions, y compris l'intervention précoce, les interventions à délai déterminé et les approches de traitement à plus long terme. Le terme "Intervention/traitement" est utilisé pour communiquer cette gamme d'interventions.

V

Back to top

valeurs

Tel qu'utilisés dans le module Normes organisationnelles du CCA, les principes, qualités et convictions d'un organisme qui guident la façon dont le personnel et le conseil travaillent ensemble, avec les partenaires communautaires, les membres et les communautés qu'ils desservent.